Randonnée en Maurienne

randonnee-haute-maurienne-12

Chaque sortie a sa propre histoire, son ambiance.

Les 12 et 13 mars, avec le groupe de copains habituel, nous sommes allés aux portes du Parc National de la Vanoise. Si la montée s’est révélée plus difficile que prévue, que la nuit au refuge Porte de l’Orgère était des plus agitées, la descente s’est faite avec une facilité déconcertante.

Et surtout, dans mon cœur, je retiendrais cette atmosphère, que je partage avec vous aujourd’hui.

Lire la suite

Le fond, la forme

goulven-le-fond-la-forme

On peut faire dire beaucoup de choses à une photo.

Tout peut influer : le lieu, le cadrage, le modèle, la lumière, le post-traitement. Sans oublier bien sûr la présentation au lecteur : lieu et choix du support, titre et/ou texte explicatif, la temporalité…
Si on veut vraiment faire passer un message, essayons de fournir les clés nécessaires.

Keep it simple.

Lire la suite

Le perce-neige

pauline-julien-perce-neige

Le monde ? Un désert blanc.
Drapé d’une fine et poudreuse pellicule de neige,
Il témoigne d’un millénaire sans soupir.
Des histoires sont nées ici-bas.
Des histoires ont été oubliées.

Puis.
Un fragment de néant s’était pris l’envie d’être.
Il murmura ces mots portés à la surface par le magma.
Le souffle solitaire attendait son prochain.
Une intention se devinait. Une pensée de chair.
Une envie; puis l’air.
L’ère du perce-neige.
Lire la suite

Vent solaire

vent-solaire-pauline-julien

Je veux m’éveiller
je veux m’illuminer
je veux m’éteindre
je veux être un souffle
je veux être une vague
je veux être un tsunami
je veux être une éruption
je veux traverser l’espace
je veux tordre le temps
je veux m’embraser
je veux brûler
je veux consumer tout l’éther de l’Univers
Puis enflammer le ciel
Me réfugier dans un murmure
N’être plus qu’un soupir, un silence
Et me rendre,
À toi.
Lire la suite

Randonnée au sommet de la Montagne des Auges

randonnee-plateau-des-glieres-7

La randonnée du mois de janvier nous a amené entre Savoie et Haute-Savoie, du côté de la Chaine des Aravis. Pour l’occasion l’équipe s’est agrandie et nous étions quinze à chausser les raquettes pour rejoindre le Plateau des Glières.

Le week-end s’annonçait mal, nous avons quitté Lyon sous un ciel chargé et désaturé. Et la pluie nous a accompagné durant une partie du trajet, mais le temps s’est amélioré au fur et à mesure que nous nous approchions de la station de ski du Col des Glières.
Lire la suite